10. En effet, l’épouse préférée du Prophète , Hafsa et les autres femmes s’enorgueillissaient de leur appartenance à la famille des Qurayshites et des Arabes. des Mères des Croyants (Qu'Allah soit satisfait d'elles). Après quoi, il dit : "L'os de ce rôti me dit qu'il est empoisonné!" Certains peuvent se demander comment Safiya put accepter l’Islam et épouser le Prophète . Les expéditions avaient procuré aux Musulmans un butin considérable qui avait permis d’élever leur niveau de vie. Les gens n’avaient pas oublié qu’elle était d’origine Juive. Umm Salamah 7. comme il n'y avait ni pain, ni viande, le Prophète ordonna d'étendre des nappes Il lui était difficile de choisir entre l’épouse préférée du Prophète  et sa fille bien aimée. Je suis ta religion !". considéra que sa dot fut l'affranchissement de sa personne. Zaynab répondit avec hauteur et orgueil : "Moi, donner une place à cette juive !". Elle vivait en ce lieu quand elle entendit parler d’un Prophète, habitant la Presqu’île arabique, qui appelait à une nouvelle religion céleste On a dit de lui ici pour revenir à l'accueil, Cliquez Signification (sens) du prénom Safiyya (Safiya, Safia) صَافِيَّة: Pure et franche. Etonnée de cette introduction emplie d'un bon présage, Sawda se demand… Khadija 2. ». embrasser l'islam et devenir l'une de ses Epouses. Ibn Ishaq décrit Khadija comme « commerçante, noble, mieux née, riche, intelligente et résolue, et Dieu lui voulait du bien7 ». L'un Cette dernière était donc prête pour le mariage. Zaynab la juive poursuivit ses propos en disant :  "J’ai maintenant la preuve de ta véracité, et je te prends à témoin qu’il n’est de dieu que Allâh et que tu es Mouhamed le Messager de Allâh. Safiya accepta immédiatement l’invitation à l’Islam du Prophète Mohamed  il l’épousa. Anasa rapporté : « J'allais inviter les musulmans au repas de noces et composé de dattes, de lait caillé et de beurre. qu'il serait un descendant d'Aaron. La père, mais il suffisait d'une intonation pour que ces mots deviennent une Safiyya (m. 36 ou 50 de l'Hégire) la Mère des croyants, fille de Huyay fils d'Akhtab fils de Sa'ya qui descend d'al-Lawi le fils du Prophète Israel fils du Prophète Isaac fils du Saint Prophète Abraham - sur eux la … Les femmes y virent un mauvais présage et dirent qu’il fallait éloigner d’eux cette Juive. Elle fut, parmi les Mères des Croyants , l'une de celles qui renoncèrent aux visites Dieu a fait entrer chez toi le bien et la bénédiction ! la rapidité de sa décision, car elle fit son choix instantanément et prononça la sa famille parler d'un Prophète annoncé, dont la venue était proche. Aussi, le Prophète préféra ne pas faire entrer Safiya  parmi ses autres épouses. Le Prophète, Ce traité apporta un peu d'aisance Quant à être Juive, je ne peux pas nier cette origine puisque je suis d’origine Juive". soit satisfait d'elles) la surnommaient parfois la fille de Huyay du nom de son Safia était à la fois la tante du Prophète (ص), la mère d’un illustre compagnon et la soeur d’un des plus grands hommes de l’ Islam, Hamza.Elle faisait partie des premières femmes qui embrassèrent l’ Islam à ses débuts. Si c’est le cas, que ressens-tu à présent ? Quand à Safiya entendait les critiques et les sous-entendus de Aisha et Hafsa , elle se plaignait au Prophète  en pleurant. Il n'y avait pas de viande. rapidement et finalement, on nous rapporte qu'elle était très aimée d'elles attendu ! Alors que le Prophète  se trouvait atteint de cette maladie qui allait l’emporter, toutes les Mères des croyants se réunirent autour de son lit. Aïsha se dirigea à la maison où Hafsa   l’attendait avec impatience pour connaitre l’opinion qu’elle avait sur la nouvelle mariée. Khawla avait deux propositions à faire à l'Envoyé de Dieu : une vierge, à savoir Aïsha et une déjà mariée mais séparée de son marie, c'est à dire Sawda Bint Zam'ah Ibn Qays Ibn Abd Shams Ibn Abd Waddi-l-'Amiriyyah. Les femmes du Prophète se montraient parfois exigeantes. Aussi, décida-t-elle de ne pas prendre position pour l’une ou l’autre mais d’entretenir plutôt de bons rapports avec toutes les femmes, qu’elles soient dans un clan ou dans l’autre. trace de ce coup était encore visible et formait une tâche verte sur sa joue. origines, mais aussi à cause de sa grande beauté. L'envoyé de Dieu était transporté de joie. 11 mars 2020 - Explorez le tableau « أمهات المؤمنين رضي الله عنهن femmes du prophéte sala Allah alayhi wa sallame » de om houssna, auquel 406 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Existe-t-il des femmes qui ont été considérées comme prophètes en Islam? Ce n’était plus la femme sortie du blocus de Khaybar, captive et humiliée. C’était comme si ces deux groupes lui demandaient de quel clan elle allait faire partie. convaincu du danger qu'elle représentait. > safia était veuve 17 ans, certes mais veuve > pas depuis longtemps. » La Aussi ne se privait-il pas de la défendre auprès des autres femmes, chaque fois que l’occasion se présentait. Safiya ne fut jamais privée de la protection de son mari jusqu’à la mort de ce dernier. Pendant sa vie, Mahomet a épousé quinze femmes, selon les décomptes. Elle se souvint que son père et son oncle avaient même voulu s'en assurer et s'y Panier 0 Produit Produits (vide) Aucun produit À définir Livraison 0,00 € Total. Au contraire, elle rechercait la paix morale de son père. Safiya la femme juive du prophète : Safiya bint Houyay, qu’Allah soit satisfait d’elle, est la fille de Houyay ibn Akhtab, le chef de la tribu des Banu Nadir. Les épouses du Messager de Dieu (saw)sont les mères des Croyants.Ce sont elles les croyantes ,les musulmanes ,les pleines d'humble dévotion à Dieu ,les repentantes et celles qui se consacrent entièrement à son Adoration.Le Prophète les a épousées vierges ou veuves..Elles arrivèrent au sommet de la gloire ,obtinrent la satisfaction de Dieu et de son Messager (saw) et devinrent un modèle que toute musulmane devrait suivre.Elles se sont purifiées des souillures de l'ère antéislamique. Elevée, Douce, nom d'une fille du Prophète Rouwayda Qui agit avec pondération et douceur et Médine, à Sadd Ar-Rauhâ, où fut célébré le mariage. Ses deux parents étaient tellement soucieux qu’ils ne firent pas attention à sa présence. Safiya était réputée dans Elle était alliée avec les Quraysh, Il appela la femme de Sallam qui reconnut avoir empoisonné la viande en disant : - Je me suis dis : si c'est vraiment un Prophète, il en sera averti. » [Rapporté par Bukhârî]. juif. Safiya la congédia en décidant de la libérer de son asservissement : "Pars d’ici, lui dit-elle, tu es libre !". À Médine, l'arrivée de Safiya n'avait pas été prévue et on ne lui avait pas encore La crainte de Safiya ne pouvait venir que de la jalousie de Aïsha qui ne supportait pas qu’une belle femme puisse venir s’associer à elle à l’intérieur de la Maison du  Prophète . Maria, (Chrétienne Egyptienne) naquit dans un village appelé Hifin, de parent copte. Hafsa 5. Il appela la femme de Sallam qui reconnut avoir empoisonné la viande en disant : "Je me suis dis que si c’est vraiment un Prophète, alors Dieu te protègerait et tu ne serais pas nui et que si tu étais menteur, les gens seraient soulagés par ta mort". Le Prophète  sentait que Safiya était considérée comme une étrangère dans sa Maison. Commander. Sont présentées ici les onze qui sont reconnues par tous les musulmans. Ainsi, il l’emmena chez un de ses Compagnons, Harith Ibn an-Na’man. Le Prophètela consola des pertes subies par les membres de sa tribu Saudah 3. Lors de la grande fitna, qui aboutit à l’assassinat de ‘Uthman, Safiya prit ouvertement position pour ce dernier. les gens de sa tribu - elle était la fille d'un chef - 'Alila conduisit au Aïcha ne nia pas que Safiya était d’une grande beauté. De même, la Torah décrivait clairement le dernier Prophète de sorte que les Juifs puissent le reconnaître aisément. Selon la D’un côté, il y avait ‘Aicha, Hafsa et Sawdah et de l’autre, les autres femmes dont Fatima az-Zahra . un plat qu'elle lui envoyait chez 'Âïsha. Zainab bint Khuzaimah 6. Il comprit qu’à présent, elle l’acceptait comme époux. Pendant ce temps, les musulmans n’avaient pas oublié l’acte perfide d’une femme juive de Khaybar, à savoir Zaynab Bint al-Harith, épouse de Sallâm Ibn Mishkam, un des chefs du clan des juifs de Khaybar. Rechercher. lors de son mariage. l'appartement de 'Âïsha , elle lui rendit visite et lui dit : « Ô Envoyé d'Allah Safiya dit, en cette occasion : "Je jure par Allah, ô Messager d'Allah ! Heureusement que le palefrenier de Zaynab était spacieux et qu’il pouvait contenir deux personnes. Mais elle lui raconta un songe qu’elle avait fait avant la prise de Khaybar : La nuit de son mariage avec Kinana Ibn Rabi’, elle vie en rêve une lune se poser sur ses genoux. finalement de signer un traité, aux termes duquel il fut entendu qu'ils obligeait à l'assister pour défendre la ville de Médine. La sixième année de l’hégire prit fin après que deux événements, l’un gai et l’autre triste, eurent lieu dans la Maison du Prophète . C'est à Safiya se remémorait les discussions des membres de sa famille qui parlaient de leur Livre annonçant la venue d’un Prophète . Elle lui disait : "Comment peuvent-elles prétendre être meilleure que moi alors que Mouhamed est mon mari, mon père est Aaron et mon oncle paternel est Moïse ? Les autres femmes se regardèrent en se jetant des clins d’œil, comme pour se dire que Safiya ne pensait pas ce qu’elle disait. Il bouda Zaynab deux mois ou même trois sans jamais l’approcher. Elle le raconta à son mari qui lui dit en colère : En vérité, tu désires Mouhamed , le roi du Hijaz. à prendre position lorsqu'elle en eut l'occasion. livrer la moitié de leur récolte de dattes à Médine. avec Hafsa . semble pas avoir eu un grand rôle après la disparition du Prophète, se refusant Elle entra chez le Prophète . Safiya   mourut sous le califat de Mu’awiyya et fut enterrée au cimetière d’Al-Baqi avec toutes les autres Mères des croyants . Safiya , comme toutes les Mères des Croyants, nous a rapporté des ahadîth. insulte... ce qui la rendait très vulnérable en raison de ses origines. en quelque situation et avec qui que ce soit. Lorsqu'elle avait raconté son rêve à son mari, il avait été fâché et campagne se termina en faveur des musulmans, et les gens de Khaybar acceptèrent gravées dans sa mémoire. Prophètequi la libéra. Elle avait environ 17 ans lors de son entrée dans la maison du Prophète. Ils arrivèrent exténués et abattus par cette apparition. voisine. Au cours de la seconde moitié de Mouharram, l’Envoyé d'Allah  se dirigea, à la tête de ses troupes, vers Khaybar, siège de ses ennemis irréductibles. Elle les avait encore entendu dire qu'il était arrivé à Quba (près de Médine). aisé si l'on sait que, depuis sa petite enfance, elle avait entendu les gens de Le Prophète  lui demanda alors de cédé un espace à Safiya . Il eut ensuite le pacte de Hudaybiyya signé avec les associateurs. Cliquez Aïcha (arabe : عائشة بنت أبي بكر [ʿĀʾisha bint Abī Bakr]), née à La Mecque vers 614, selon la tradition islamique [1], et morte à Médine vers 678, possiblement le 13 juillet [2], est la troisième épouse de Mahomet.. Fille d'Abou Bakr Al Siddik et épouse favorite du prophète, elle … Sa communauté sera celle qui louera Allah à tout moment. Prénommée à l'origine Zaynab, elle prit le nom de Safiya Elle fut, parmi les Mères des Croyants , l'une de celles qui renoncèrent aux visites conjugales du Prophète lorsqu'il ramena le nombre de celles-ci à 4. Au début de la septième année de l’Hégire, le Prophète se prépara à affronter, dans une bataille décisive, les Juifs qui l’avaient trahi dans celle du "Fossé". Safiya  lui répondit : "Quant au Sabbat, je ne l’aime plus depuis qu'Allah me l’a fait remplacer par le vendredi. Elle fut donc installée à l'extérieur, dans une maison à notre faim avant la prise de Khaybar. Avant l’arrivée du Prophète Mouhamed à Médine, les Juifs avaient pour habitude de menacer les adorateurs d’idoles de Yathrib à la venue du Messie. état de grande pauvreté. Elle prédisait la venue d’un Prophète qui allait mener ceux qui le suivraient à la victoire. Elle était Le calife interrogea la Mère des croyants pour connaître la vérité. {slide=La vie familiale|green|closed|scroll}. notamment que Safiya fit parvenir de la Elle avait Le Prophète ne mangea qu'une partie du rôti et donna l'autre à un de ses Compagnons Bishr Ibn-Barra. préparé d'appartement. … ! Le Prophètes'arrêta 3 jours sur le chemin du retour, entre Khaybar Oum Habiba Ramla bintou Abi Soufiyan, 11. A l’occasion de ce mariage, un banquet avait été organisé. avec le chef des Nadir : Kinâna ibn Haqîq. Aussi força-t-elle la dose de poison dans la partie concernée. Cette femme lui présenta un rôti d’agneau empoisonné après avoir demandé à ses Compagnons : "Quelle est la partie préférée de l’Envoyé d'Allah ?" Elle est puissante et riche, elle peut donc protéger son mari. Ibn 'Umara dit : « Nous n'avions jamais mangé étaient rendus ensemble.