Archives. Après une période de confinement de mars à juin 2020, l’activité a repris peu à peu dans le pays. C’est ce qu’indique l’institution de Bretton Woods suite à l’achèvement le 18 décembre des consultations de 2020 au titre de l’article IV avec le Maroc. L’économie du pays devrait se contracter de 6,3 % et non de 5,2 %, comme l’avait annoncé en juin la banque centrale marocaine. Selon notre évaluation, au mois d'avril 2020, le PIB mondial a chuté de 19 % tandis que le commerce mondial a baissé de 25 %. Plus sombres qu'en juin dernier, les nouvelles prévisions macroéconomiques pour le Maroc prévoient une récession plus brutale pour 2020 à cause de la crise sanitaire. «L’objectif principal pour la prochaine rentrée est d’assurer un bon déroulement des examens de fin d’année», Les clés pour retrouver une nouvelle dynamique, Les dimensions sociale, territoriale et de la jeunesse prédominent dans la feuille de route de Chakib Benmoussa. L'économie du pays devrait se contracter de 6,3 %, et non de 5,2 % comme la banque centrale marocaine l'avait annoncé, en raison d'un « redémarrage plus lent que prévu » face à la pandémie. Ils ont, en outre, encouragé le gouvernement à publier un cadre budgétaire à moyen terme qui montrerait un engagement crédible à placer la dette publique sur une trajectoire résolument descendante, avec de nouvelles réformes décisives pour améliorer la politique fiscale et accroître l’efficacité des dépenses publiques. un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire. L’économie marocaine n’a pas fini de subir les conséquences de la pandémie du coronavirus. Les forums du Point, FAQ Publicité Vous avez un compte Facebook ? En attendant, la dette publique atteindrait 76,5% du PIB cette année et devrait s’alourdir à 76,9% en 2021, contre 65,2% en 2019. L’inflation devrait baisser de 0,7 % en 2020 en raison du choc de la demande et de la contraction de la consommation privée. S’ils ont salué la réponse politique rapide des autorités qui a contribué à atténuer l’impact social et économique de ces chocs, les administrateurs du FMI ont souligné l’incertitude exceptionnelle entourant les perspectives et encouragé les autorités à continuer de soutenir l’économie jusqu’à ce que la reprise soit bien ancrée. Connectez-vous plus rapidement, Vous avez un compte Facebook ? Enfin, 39% des sondés déclarent être actuellement dans l’absolue incapacité de faire face à une dépense de 2.000 DH qu’ils n’auraient pas prévue, soit un pourcentage très proche de celui du mois de juin. Pour une intégration facile à vos propres documents les illustrations de ces publications sont téléchargeables au format image. Cette situation pandémique met à rude épreuve les responsables marocains. Statistiques touristiques sur le site de l'OCDE. Une relance royale pour l’économie marocaine Date de publication : 18 septembre 2020 Rubrique : Zoom. CGU Tutoriel vidéo Lire aussi Covid-19 : l'optimisation marocaine, Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire. En fermant vous acceptez la politique cookies. Le Policy Center for the New South a mené une enquête visant à analyser la perception par la population marocaine de cette pandémie et des politiques publiques qui tentent de la juguler. Accédez à l’intégralité des contenus du Point >>, Politique de protection des données à caractère personnel, Gérez vos inscriptions aux newsletters d’information généraliste et thématiques, Archivez vos contenus favoris pour les lire ultérieurement, Bénéficiez d’une exposition publicitaire modérée, Et accédez à d’autres services exclusifs (jeux-concours, événements…). votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte. Aussi, les recettes du secteur touristique, un des piliers de l'économie marocaine, ont pratiquement chuté de moitié (- 44,1 %) sur les sept premiers mois de l'année, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) citée par l'agence officielle MAP. Le Monde avec AFP Publié le 23 septembre 2020 à 09h49 - … Le taux de reprise des postes d'emploi est de 99% dans les secteur de l'offshoring, 94% dans l'électrique et l'électronique et 96% dans le secteur de la chimie et de la parachimie. La seule donnée vérifiable pour l’économie marocaine à ce jour est une croissance de +0,7% au premier trimestre 2020 fournie par le HCP, et une prévision de -6,8% au 2e trimestre. Le PIB non agricole devrait également baisser de 7,5% cette année avant de rebondir à 4,2% en 2021. Trois motifs expliquent ces prévisions : le redémarrage plus lent que prévu de l'activité économique, mais aussi des restrictions localisées décidées par les autorités et le maintien des frontières fermées. L’économie du Québec a fait un bond spectaculaire au troisième trimestre, après un repli historique dû à la pandémie le trimestre précédent. Vous êtes abonné au magazine dans sa version papier ? Pour 2021, la BAM espère voir le PIB rebondir et prévoit une croissance de 4,7 %, contre 4,2 % en juin, mais souligne que les perspectives « restent entourées d'un niveau exceptionnellement élevé d'incertitudes liées notamment à l'évolution de la pandémie » de Covid-19. Pour financer l'aggravation du déficit budgétaire, le Trésor va, entre autres, procéder à une sortie sur le marché financier international dans les prochains jours et une deuxième en 2021. Des prévisions amenées à évoluer tant la situation est encore incertaine. Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic ! Note d’information relative à la situation de l’économie nationale en 2020 et ses perspectives d’évolution en 2021 (Note de synthèse du budget économique exploratoire 2021) Le budget économique prévisionnel 2020 : La situation économique en 2019 et ses perspectives en 2020. Le Fonds Monétaire International prévoit une contraction de l’économie marocaine de 7,2% en 2020. Pour tenter de contenir la propagation du nouveau coronavirus, les autorités ont multiplié ces derniers jours les mesures de restriction dans plusieurs villes, avec notamment un couvre-feu à Casablanca, la capitale économique du pays. En effet, en quelques semaines seulement, le royaume chérifien a accumulé les cas de contamination depuis la sortie d'un confinement généralisé de près de trois mois. Cet article a été ajouté dans vos favoris. Expérience Le Point Pour toute l’année 2020, outre les effets de la pandémie, il faut ajouter une faible récolte céréalière (50% d’une récolte normale). Bank Al Maghrib traite des moyens de paiement de l’économie marocaine au titre de l’exercice 2019 et dégage des données qui renseignent sur un certain nombre d’indicateurs dont la monnaie scripturale, « les chèques en bois », la contrefaçon des billets, les incidents de paiement … suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité. Les prévisions tablent sur un rebond de l’économie marocaine en 2021, à l’instar du reste du … Seule l'industrie aéronautique affiche une baisse de 14%. Et de citer un «scénario de référence [qui] montre que le PIB réel reculerait de 1,5% en 2020, soit la première récession frappant le Maroc depuis plus de … Pour le gouverneur de la banque centrale marocaine, Abdellatif Jouahri, il ne fait aucun doute que, « si les autorités sont amenées à prendre ces mesures, c'est parce que les gens ne sont pas disciplinés. Le Maroc n’était cependant représenté qu’à niveau technique à la conférence. C’est une mobilisation tous azimuts pour relancer l’économie. La présente enquête s’appuie sur des données tirées de 3 vagues de sondage réalisées par IPSOS Maroc en juin, juillet et septembre 2020. Le moral des Marocains à la baisse pour l’économie et les droits humains. L'ÉCONOMIE MAROCAINE DEPUIS L'INDÉPENDANCE L'indépendance du Maroc fut proclamée officiellement en mars 1956. Une situation rendue davantage délicate par les conditions climatiques défavorables, en l’occurrence le déficit pluviométrique, pesant ainsi lourd sur l’Agriculture marocaine qui tablait sur une année prometteuse, particulièrement avec le lancement, en février dernier, de la nouvelle stratégie « Génération Green 2020-2030 ». Les résultats de l’enquête PCNS sur la perception du Covid-19 par la population marocaine L’épidémie de Covid-19 a débuté au Maroc en mars 2020. Plan du site Les frontières du pays ont été fermées mi-mars, avec la déclaration de l'état d'urgence sanitaire. Mentions légales Profitez de votre abonnement à 1€ le 1er mois ! Dans ces conditions, la banque centrale s'attend à voir le déficit du compte courant se creuser à 6 % du PIB en 2020, au lieu des 10,3 % prévus juin, et revenir à 5,2 % du PIB en 2021. Au lendemain de cette indépendance, les problèmes économiques appa­ rurent dans toute leur acuité avec notamment une chute importante des investissements, la fuite des capitaux, l'accélération de l'exode rural, et l'aggravation du chômage. Nous contacter Résultat : il est devenu le deuxième pays le plus touché du continent derrière l'Afrique du Sud. Un rebond à 4,5% est attendu l’année prochaine «alors que les effets de la sécheresse et de la pandémie diminuent et que la politique monétaire et budgétaire reste accommodante». Page d'accueil du Fonds Monétaire International offrant des liens aux Nouveautés, des informations sur le FMI, aux publications du FMI, les dernières nouvelles aisi que des information sur … Le numéro deux du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) évacué... Maroc-Israël : un premier vol commercial direct sur un avion d'El Al, Dialogue avec les djihadistes au Mali : Paris fait évoluer sa position, Le Nigeria protectionniste rouvre ses frontières avec ses voisins. Le Fonds Monétaire International prévoit une contraction de l’économie marocaine de 7,2% en 2020. La reprise des recettes du tourisme et des exportations conduirait à une amélioration progressive du déficit du compte courant. Maroc : ce masque que le Covid-19 fait porter à l'économie, le redémarrage plus lent que prévu de l'activité économique, Pour le gouverneur de la banque centrale marocaine, depuis la sortie d'un confinement généralisé de près de trois mois, Le taux de chômage est passé de 8,1 à 12,3 %, Reportages, analyses, enquêtes, débats. CGV Tout ce qui concerne la DATA : ouvrages et tutoriels 11 décembre 2020 . Les perspectives restent étroitement liées à la nature de la pandémie, dont l’évolution est rapide, et aux ripostes apportées par les décideurs et à l’économie mondiale. Cette mesure vise à encourager les banques à accorder des crédits à des taux attractifs aux ménages et entreprises. Aller à un reconfinement par ces temps de recrudescence de la crise, n’est pas envisageable. L’économie marocaine en déclin pour les 15 prochaines années ?. Henri Lopes : « Il faut labourer les eaux tumultueuses de l'Afrique », Maroc-Sahara-Israël : variations autour d'un dilemme, Algérie : l'inéluctable chute du dinar, Maroc-Israël : on en parle dans les commerces casher de Casablanca, La Centrafrique, livrée aux chefs de guerre, s'enfonce dans le chaos, L'Algérie à la recherche (urgente) du vaccin contre le Covid-19. X. Notre économie qui commence à donner des signes de bonne santé et à miser sur le développement durable, les nouvelles énergies, l'attrait des capitaux étrangers, l'augmentation des échanges, l'assainissement du climat des affaires résistera difficilement aux retombées de cette crise sanitaire. La boutique Covid-19 : l'Afrique du Sud essaie de rassurer sur sa variante du... Niger : attaque djihadiste à quelques jours de la présidentielle, Covid-19 : au Sénégal, les « vieux », acteurs importants de prévention, Covid-19 : l'art contemporain africain ne veut pas se laisser faire, En Egypte, des étrangères secouent l'univers de la danse du ventre. Les secteurs non agricoles devraient reculer de 6,3 %, notamment en raison de « la fermeture quasi totale des frontières pour les voyageurs », le tourisme figurant parmi les secteurs les plus touchés, selon la Bank Al-Maghrib (BAM). Sous l’effet conjugué des conditions climatiques défavorables et de la pandémie de Covid-19, l’économie marocaine devrait connaître, selon le … Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville! Le secteur agricole devrait connaître un recul de 5,3 %, le pays souffrant toujours d'une sécheresse exceptionnelle. L'agriculture est le premier secteur contribuant au PIB, devant le tourisme et l'industrie. Le PIB réel devrait se contracter de 6,3 % en 2020, principalement en raison de la pandémie de COVID-19, mais aussi d’une mauvaise pluviométrie. Lire aussi Maroc : ce masque que le Covid-19 fait porter à l'économie. En septembre, 85% des personnes interrogées considèrent que la pandémie a des conséquences «plutôt graves» ou «très graves» sur l’économie marocaine, contre 71% en juin. La majorité des cas de contamination sont des cas contacts, et cela montre que toujours il y a quelqu'un qui ne respecte pas les mesures de précaution et favorise les contaminations. Le déficit budgétaire s’élargira pour atteindre 7,6 % du PIB en 2020, ce qui, conjugué à la récession, conduira à une hausse du ratio de la dette publique par rapport au PIB. Tourisme : tableaux de l'économie française, édition 2020; Fréquentation touristique (nuitées, arrivées), séries chronologiques : hôtels, campings et autres hébergements; L'Insee publie également des données sur le tourisme sous forme de datavisualisation cartographique sur son site Statistiques locales. Tableaux de l'économie française Édition 2020 Les Tableaux de l'économie française s'adressent à tous ceux qui souhaitent disposer d'un aperçu rapide et actuel sur la situation économique, démographique et sociale de la France. L'économie marocaine frappée par le nouveau Coronavirus. Nous sommes OJD Centrafrique : attention, turbulences ! Nos partenaires Start-up en Afrique : qui sont les « gagnants » de la crise ? Dans le cas des relations économiques sino-marocaines, l’on parle de 1,63 milliard de dirhams d’exportations pour ce qui est des minéraux nationaux, et de 375 millions de dirhams de produits de grande consommation, notamment l’eau, les agrumes et les conserves de poissons. COVID -19: l’économie marocaine devrait se contracter de 6,3 % pour le reste de l’année 2020 (Bank Al-Maghrib) Message en cas d'erreur au focus sur le champ. Important Afin de relancer l’économie, la banque centrale marocaine a décidé de réduire son taux directeur et le fixer à 1,5 % au début du deuxième semestre 2020. Mais, alors que, l'an dernier, le Maroc avait enregistré un taux de croissance de 1,5 % du fait d'une mauvaise pluviométrie, cette année, aucune amélioration n'est en vue. Pour ce qui est de la demande, l’économie du Maroc dépend fortement des importations, du tourisme et des IDE … Abonnements Offre de formation, digitalisation, recherche scientifique, innovation... La Révolution ! L’économie nationale accuserait une contraction de 5,2% en 2020, suivie d’un rebond de 4,2 en 2021, selon les prévisions de Bank Al-Maghrib (BAM). Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article. Entre temps, et à cause également d’une sécheresse aiguë, «l’économie du Maroc devrait souffrir considérablement cette année. Les études sur l'impact de la pandémie de la Covid-19 sur l'économie marocaine se multiplient. La vision 2020 projette la création de 200.000 nouveaux lits portant la capacité globale à près de 374.180 lits, soit un taux de croissance annuel moyen de 7,9%. Ces données sur l’économie mondiale sont mises à disposition du public. Politique cookies Tennis : Roger Federer renonce à l'Open d'Australie, Botola Inwi D1 5e journée, la Renaissance de Berkane enfonce le Mouloudia d’Oujda, Botola Inwi D1, le Hassania décroche enfin sa première victoire de la saison, Botola Inwi D1 5e journée : la Renaissance de Zemamra corrige l’Ittihad de Tanger, Covid-19 : 1.517 cas de contamination en 24H, 1.965 nouvelles rémissions. (Agence Ecofin) - Dans leur rapport conjoint e-Conomy Africa paru cette année, la Société financière internationale et Google se sont penchés sur le panorama de l’économie numérique en Afrique, mettant en lumière le formidable potentiel du développement d’internet sur ce marché. Consultez les articles de la rubrique Afrique, Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. Sur la question du processus de paix au Proche-Orient, les autorités marocaines ont à cœur de maintenir une bonne relation avec les Etats-Unis. En juin 2015, les données Profils Pays sont interactives. Ainsi, Jared KUSHNER s’est rendu au Maroc en mai 2019 en amont de la conférence de Manama. Maroc : vers une récession économique plus brutale en 2020, Maroc : « Confinement, quand tu nous tiens encore ! », Maroc : comment le Covid-19 a bouleversé le monde du travail, Le Maroc prolonge son confinement et prépare sa relance économique, Maroc : ce masque que le Covid-19 fait porter à l’économie, La Centrafrique a voté sous la menace des rebelles, Le Niger a voté dans le calme pour une transition pacifique inédite, Présidentielle du Niger : les priorités du favori Bazoum, Présidentielle : le Niger s'offre une transition pacifique inédite, Éthiopie : une attaque dans l'ouest du pays fait 207 morts, « Donner aux enfants la chance de penser une Afrique différente », Vaccin Covid-19 : le Maroc passe à la vitesse supérieure, Niger : de l'uranium au désert, cinq choses à savoir, Mali : l'opposant Soumaïla Cissé est décédé du Covid-19, Le Niger en quelques dates depuis l'indépendance. Erreur lors de la sauvegarde du brouillon. études de cas corrigés is fiscalité 8 décembre 2020 . Créez votre compte plus rapidement, Veuillez saisir l'adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr, Merci d'avoir partagé cet article avec vos amis. Et d'ajouter : « Je me mets à la place du gouvernement : choisir entre la mort de l'économie et la mort à cause du Covid, le choix n'est pas du tout facile. ». La sortie de cette année sera en euros et sera prise en compte dans les réserves de la banque. Politique de protection des données à caractère personnel Budget économique exploratoire 2020 [Publication] : Budget économique Le FMI salue les mesures exceptionnelles adoptées par Bank Al-Maghreb pour atténuer l’impact de la pandémie sur les marchés financiers et l’économie réelle. Vous ne pouvez plus réagir aux articles suite à la soumission de contributions ne répondant pas à la charte de modération du Point. Créez un compte afin d'accéder à la version numérique du magazine et à l'intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre. pandémie du Covid-19 sur l'économie mondiale en avril 2020 en partant des tableaux entrées-sorties issus de la Worl d Input-Output Database (WIOD). Le taux de chômage est passé de 8,1 à 12,3 % au deuxième trimestre et le taux d'activité a reculé de 45,8 à 44,8 %, selon les statistiques officielles publiées par le haut-commissariat au Plan (HCP). Au menu : Plan de relance royal traduit en Pacte pour la relance économique et l’emploi. Pour ce faire, renseignez Charte de modération À chaque occasion, Aid, Achoura, il y a un relâchement nuisible sur le plan économique ». Le déficit budgétaire passerait lui de -7,7 à -6,3% du PIB. Avec le ralentissement mondial de l'industrie automobile, les exportations pourraient chuter de 16,6 % en 2020, selon les prévisions de la BAM, avant d'augmenter de 22,4 % en 2021 grâce à une reprise du secteur automobile. Corps du projet de Loi de Finances 2021 12 décembre 2020 . Applications mobiles Nous en avons extrait pour vous quelques données marquantes. Pour sauvegarder le nouveau brouillon, cliquez sur enregistrer. Au niveau mondial, la valeur ajoutée de la branche de l'hébergement-restauration aurait diminué de 47 %. Impacts de la Covid-19 sur l’économie marocaine : un premier bilan 16 décembre 2020 . Y compris les transferts officiels, ce dernier enregistrerait un déficit de 6% cette année avant de s’améliorer à -5,4% l’an prochain. Le FMI se penche sur l’état de l’économie marocaine Date de publication : 1 décembre 2020 Rubrique : Echos Maroc Une équipe du Fonds Monétaire International (FMI) s’est rendue au Maroc du 19 octobre au 2 novembre dernier dans le cadre de l’article IV des statuts de l’organisation, qui prévoit un contrôle du régime de change des États membres. Elle s’est fixée comme objectif également de générer 140 milliards de dirhams de recettes, ce qui correspond à un taux de croissance annuel moyen de 9,6%. 26 engagements ont été pris pour retrouver le chemin de la croissance et de la confiance. Le Maroc vient de dépasser l'Égypte, l'Éthiopie et le Nigeria en termes de cas de covid-19, des pays pourtant trois fois plus peuplés que le royaume. Après une reprise de son économie dans les prochaines années, le Maroc pourrait voir ses différents secteurs connaître un léger déclin sur le long terme, selon les prévisions du L’économie marocaine va se contracter cette année avant de rebondir en 2021 (BAM) Par LE SITEINFO - 16 juin 2020 à 16 h 36. Un rebond à 4,5% est attendu l’année prochaine «alors que les effets de la sécheresse et de la pandémie diminuent et que la politique monétaire et budgétaire reste accommodante». Elles sont également présentées sous forme de Panorama du CEPII. Concernant le secteur bancaire, bien que le système «ait jusqu’à présent relativement bien résisté à la crise, les administrateurs ont recommandé de continuer à surveiller étroitement l’impact de la crise sur la qualité des actifs bancaires, notamment au moyen de tests de résistance réguliers».